Présentation du Département


Le département de la Loire 

 

ou-se-trouve-loire

                                                    

Est un département français de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il doit son nom au fleuve qui le traverse du sud au nord sur plus de 100 km. Les habitants sont appelés Ligériens, dérivé du nom latin du fleuve Liger. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 42. Sa préfecture est Saint Etienne.

Il est limitrophe des départements du Rhône,  de l' Isère, de l'Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l'Allier et de Saône-et-Loire.

Il est très étiré du nord au sud (136 km séparent la commune d'Urbise au nord dans le canton de Renaison et Saint-Sauveur-en-Rue près de Bourg-Argental) mais ne s'étend que sur 50 km de largeur entre les monts du Forez à l'ouest et les monts du Lyonnais à l'est. Sa superficie de 4 781 km2 en fait un département plus petit que la moyenne

       
       
       
       

42-loire

   

La Préhistoire

Le site de Villerest dans les gorges de la Loire porte des traces de présence humaine au Paléolitique.

 

L'époque gallo-romaine

C'est César qui dans le Livre VII des commentaires fit entrer le territoire du département dans l'Histoire.

Le premier peuple gaulois ayant vécu dans la région est celui des fiers et farouches Ségusiaves. Après la bataille d'Alesia en 52 av. J-C, les Romains favorisèrent le développement de la cité commerciale de Forum segusiavorum sur les bords de la Loire afin de faciliter les échanges avec les Eduens.

 

 

 

Du comté de Forez au royaume de France

Après la disparition de l'Empire romain d'Occident, le Forez, lié au Lyonnais et au Beaujolais, faisait partie du royaume Burgonde, puis de Royaume de Bourgogne. Un comté de Forez se créé par division du comté de Lyon lors du Permutatio (1173). Au xvièm siècle, le Forez entre dans le domaine royal puis intègre la Généralité de Lyon.

 
 
 

La création du département

La Loire et les provinces qui occupaient son territoire avant 1790.

Le département de la Loire a été créé pendant la Révolution française, en 1793, par scission du département de Rhône-et-Loire en Rhône et Loire. Il est largement issu de l’ancienne province française du Forez.

 

Ses chefs-lieux ont été successivement :

Feurs de 1793 à 1795;

Montbrison de 1795 à 1855;

Saint-Etienne depuis 1855.

 

Après la victoire des coalisés à la bataille de Waterloo (18 juin 1815), le département est occupé par les troupes autrichiennes de juin 1815 à novembre 1818.

 
 
 

Les divisions administratives

Le département de la Loire compte 21 cantons et 327 communes. Il est divisé administrativement en 3 arrondissements :

  • l'arrondissement de Saint-Etienne, composé de 74 communes et de 19 cantons (413 329 habitants) ;
  • l'arrondissement de Roanne, composé de 115 communes et de 11 cantons (153 402 habitants) ;
  • l'arrondissement de Montbrison, composé de 138 communes et 10 cantons (174 538 habitants). 
 
 
 

Démographie

Le département de la Loire (42) comptait 753 763 habitants en 2012 (chiffres officiels INSEE).

Au début du XIXe siècle, la Loire était un département rural et sans grande ville.

En effet, Saint-Etienne comptait à peine 25 000 habitants vers 1800. Mais la révolution industrielle très marquée dans la Loire entraîne une immigration des départements voisins surtout de l'Auvergne et de l'Ardèche et une explosion démographique jusqu'aux années 1960.

Puis, durant les années 1970 - 1980, l'expansion démographique commence à s'essouffler avec la fermeture des mines et le début de la désindustrialisation.

Dans les années 1990, l'accélération de la désindustrialisation et la reconversion difficile ont entraîné une baisse de la population. Depuis 1999, les bassins stéphanois et roannais ont continué à perdre de la population, mais de façon moins marquée qu'entre les précédents recensements.

Le renouveau des campagnes et le dynamisme de certaines villes principalement dans la plaine du Forez ont permis une légère augmentation de la population (+18 000 habitants entre 1999 et 2009, soit +0,25%/an). Cependant, selon les populations légales de 2012, entrées en vigueur le 1er janvier 2015, la Loire a perdu sa place de troisième département le plus peuplé de l'ancienne région Rhône-Alpes, au profit de la Haute-Savoie qui compte désormais 756 501 habitants.

 
 
 

Hydrographie

Le réseau hydrographique du département est structuré par la Loire qui lui a donné son nom et le traverse du sud-ouest au nord-est sur une distance de 130 km. Le bassin versant de la Loire s'étend sur plus de 80 % du territoire du département et collecte les eaux d'affluents venus des montagnes qui l'encadrent, parmi lesquels, sur la rive droite, la Coise ou, sur la rive gauche, le Lignon.

Le bassin versant du Rhône au sud-est du département draine les eaux du massif du Pilat et du versant est des Mont du Lyonnais collectées principalement le Gier et ses affluents, parmi lesquels la Durèze et le Couzon.

 
 
 

Climat

Si le climat du département de la Loire est de type semi-continental, les contrastes d'altitude, d'exposition des versants et l'étirement en latitude induisent des nuances sensibles où l'on différencie les espaces de moyenne montagne, les plaines et le versant rhodanien.

 
 
 

Environnement, milieux et paysages

Le département abrite des milieux d'importance majeure pour la trame verte nationale. La Loire possède une grande diversité de paysages, depuis le nord du Roannais qui fait penser aux paysages bourguignons, jusqu'au sud-est du département, au bord du Rhône, avec un type de climat faisant penser à la Provence, en passant par les montagnes du soir ou celles du matin. Ce département, traversé dans sa longueur par la Loire, peut être vu comme un "condensé" des paysages français.

 

Président(e) de la section

M. Joseph DIGONNET